Haut de page

    La démocratie est en danger: donc la République est en danger!

    Un tyran élu par défaut, par 15% des inscrits sur les listes électorales, peut aujourd'hui, racketter par ordonnances une catégorie de la population et demain spolier une autre catégorie d'une partie de ses biens immobiliers. Et rien ne peut l'empêcher!

    Que pouvons nous faire?? Rien avant les prochaines élections parce que la Constitution française ne prévoit pas le référendum d'initiative populaire!
    Dès maintenant, il faut donc s' organiser  pour créer une structure apolitique de défense de la démocratie qui pourra présenter ou soutenir un candidat  le moment venu.
Afin que,
    - les lois scélérates mises en place par le tyran soient abrogées
    - le vote blanc soit reconnu et comptabilisé
    - les ordonnances ne puissent être utilisées qu'en cas de risques de guerre ou de menaces sur l'intégrité de l'état
    - une loi imposée par ordonnance, arrivant en dernière lecture au parlement, ne puisse être validée qu'à la majorité des deux tiers présents dans l'hémicycle. (soit 385 députés présents et 193 députés "pour").
    - que les votes en dernière lecture à l'Assemblée Nationale soient faits à bulletin secret pour contrecarrer le système d'exclusion mis en place par les partis imposant à leurs députés élus une consigne de vote .
    - que le référendum d'initiative populaire du type de la Californie, de l'Italie ou de la Suisse, soit inscrit dans la constitution, référendum demandé par un nombre de citoyens au moins égal à 1 million d'électeurs inscrits.

    Mais attention, nous avons en face de nous de fins stratèges qui conseillent tous les gouvernements depuis 30 ans et organisent le Racket de catégories de la population, petit à petit, en surfant sur les tendances du moment...

Racket des automobilistes: les radars, la limitation à 80 km/h...
Racket des chômeurs: ON diminue leurs droits, loi el kohmri,  ordonnance sur le code du travail et le licenciement
Racket des retraités: une CSG catégorielle qu'ON pourra augmenter facilement et appliquer à d'autres catégories
Racket de tous les occupants de logements: mise en place d'une Stratégie Diabolique. ON supprime d'abord la taxe d'habitation pour une partie de la population pour la remplacer quelques mois après par un impôt applicable à tous!
Et très prochainement ...
Racket des propriétaires  : ON  les spolie du "Sol" qui appartiendra désormais à la France pour leur faire payer un loyer annuel à vie!

Et demain...
Pourquoi pas une CSG sur les morts : concessions à perpétuité ou urnes funéraires...
Pourquoi pas une CSG sur les animaux de compagnie, chiens, chats, tortues, perroquets...
Vous serez peut-être victimes demain d'une autre injustice!
    Le gouvernement en place et son président élu ne représentant que 15% des Français, ont décidé d'utiliser les ordonnances pour faire passer en force des lois scélérates permettant de spolier les Français d'une partie de leurs biens. Les retraités ont été les premiers touchés par une augmentation de la CSG, un impôt déguisé.
    Une bonne partie de ces retraités a cotisé pendant plus de 42 ans pour obtenir cette retraite. L'argent qu'ils ont été obligés de verser pour leur retraite n'est pas de l'argent volé.
    Certains d'entre eux dont les pensions ne dépassent pas 800€, n'arrivent même plus à faire face aux charges de la maison dans laquelle ils habitent depuis 50 ans!
    Mensonge par omission: « C'est le revenu fiscal de référence qui détermine l'exonération de la CSG, la CRDS et la Casa sur les pensions de retraite. »

    Attention, cette mesure est une brèche dans le système actuel et tout le monde est concerné !
    Vous les jeunes qui voyez sur vos fiches de paie, des prélèvements représentant environ 20% de votre salaire brut, êtes vous sûrs que cet argent sera utilisé pour vos soins ou votre retraite? Comme vos aînés, vous serez spoliés d'une partie des sommes que vous aurez versées! Pire, Cet argent, Votre argent, vous n'en verrez jamais la couleur si dès maintenant , vous ne réagissez par contre ce Racket indigne d'une démocratie.
    Vous savez que les députés se sont exonérés de cette CSG qui n'a de Sociale et de Généralisée que le nom! Et que cette CSG sert uniquement à boucher les trous creusés par 40 années de gaspillages politiques !
    Vous savez aussi que cette loi a été votée par 53 députés sur 577 ! 17 ont voté contre.
Ce qui signifie que plus de 500 députés se contentent de toucher leur salaires de 7000€ par mois sans réagir quand le président en place décide de racketter les vieux!
 

Alors  soyez solidaires, maintenant    signez la pétition !


Retraite
    Le gouvernement écartera systématiquement le principe de faire payer les responsables de ce gâchis: il serait pourtant normal que les fautifs payent! La droite, les riches et le patronat ne veulent surtout pas payer.
    Tout le monde est d'accord pour dire que le système actuel ne pourra pas tenir longtemps.
    Même si la situation aujourd'hui n'est pas catastrophique, tant qu'à réformer, il vaut mieux avoir une vision à long terme.
    La crise économique actuelle a multiplié par deux le déficit de la cram.
   
    Les plus défavorisés voient leur niveau de vie régresser depuis vingt ans.
    Les retraites des ouvriers ne leur permettent plus de vivre décemment.

    Rendons hommage à BALLADUR, qui a roulé les syndicats dans la farine sans qu'ils s'en aperçoivent: calcul des retraites sur les 25 dernières années au lieu des 10 meilleures années.

    Rendons hommage à la gauche qui a laissé perdurer cette grande justice sociale: certains peuvent partir en retraite avec 90% de leur salaire moyen calculé sur les 6 dernier mois, alors que d'autres partent avec 50% du SMIC aprés 43 ans de cotisation.

    Si l'égalité devant le travail ne peut exister parce que la nature a été très généreuse avec certains et pingre avec d'autres, la retraite et son mode de calcul devrait être le même pour tous!

    Quand on entend la cacophonie générale sur les mesures à prendre on peut craindre que la mauvaise foi ait été adoptée comme sport national!

    1° Travailler au delà de 60 ans : l'age moyen de départ en retraite des seniors étant de 58 ans, cette mesure ressemble à un cataplasme sur une jambe de bois. Permettre à ceux qui le désirent de travailler jusque 70 ans, Ok si salariés et employeurs y trouvent leur compte!
    2° Allonger la durée de cotisation. Dans l'absolu pourquoi pas! L'espérance de vie après la cessation d'activité étant passée de 5  à 20 ans depuis la mise en place du système actuel, il est inconcevable de continuer à utiliser le même dispositif! mais je vois mal un enseignant ayant commencé sa carrière à 25 ans aller jusque 70 ans dans un lycée avec 30 gosses de 6ème. Ni un maçon n'ayant pas encore ses 43 ans de cotisation, continuer de porter des sacs de 50 kgs de ciment....
    La moyenne d'âge d'entrée dans la vie active étant en 2010 de 22 ans, si on passe à 43 ans de cotisation, inutile de toucher à l'âge légal de la retraite, surtout avec le système de décote actuel!
    3° Augmenter les cotisations : depuis 30 ans, on augmente les cotisations et le niveau de vie des retraités n'a jamais été aussi bas! Cherchez l'erreur!
    4° Baisser le niveau des pensions : n'en parlons pas, elle sont déjà tellement basses qu'elles ont déja crever le plancher de la pauvreté! Pensons aussi aux pensions de réversion...
    5° Permettre de compléter le régime général par un système d'assurance, plan d'épargne retraite en permettant à chaque salarié de choisir le mode de financement de la retraite... possible, car il y a sans doute des économie à faire dans les frais de fonctionnement...
    6° Supprimer tous les avantages injustifiés en remettant à plat tout le système et  commençons par les retraites des ministres, députés, haut fonctionnaires: n'y pensons pas, car ceux qui en profitent le plus sont ceux qui nous gouvernent!
    7° Elargir l'assiette des cotisations et déplafonner les prélèvements : on voit tout de suite les populations touchées dans ce genre de mesures.

    Je crains que le consensus soit impossible et que le grand perdant soit comme toujours le plus faible!